Au cours de la vie, la plupart des gens éprouvent de nombreux sentiments. Il ne suffit pas de leur donner une voix. Il est nécessaire de les ressortir et les transcrire pour qu’ils puissent être affichés sur une feuille de papier sous forme de mots et de phrases. Écrivez si vous vous sentez mal, si vous êtes triste, si vous êtes joyeux, si votre partenaire vous a quitté, si un être cher a disparu. Écrivez sans cesse jusqu’à ce que vous vous soyez vidé de toutes les lettres qui expriment vos sentiments et vos émotions. Ne pensez pas, écrivez simplement. L’écriture est considérée comme une forme de thérapie.

L’écriture comme thérapie

Une étude a été menée par une association médicale afin d’analyser l’effet de l’écriture sur certains patients souffrant de différents types de douleur. Les patients asthmatiques ont amélioré leur capacité respiratoire et chez les patients souffrant d’arthrite, la douleur a été fortement réduite ; les effets positifs de l’écriture ont été démontrés. Un groupe de patients atteints de cancer, qui écrivait 20 minutes par semaine sur les effets de la maladie, a constaté une amélioration significative de sa santé émotionnelle. Les patients ont ressenti un fort sentiment de bien-être en lisant leurs histoires aux autres. L’écriture est alors considérée comme une méthode thérapeutique. Il existe quatre points essentiels à savoir sur cette méthode :

  • Demandez-vous : Depuis combien de temps vous vous sentez comme ça ?

Si la réponse automatique est “trop longue”, vous devez demander de l’aide. Une première étape peut être de commencer à écrire.

  • S’engager à écrire durant 20 minutes pendant 4 jours consécutifs

Des études montrent que ce temps est suffisant pour faire un petit papier sur ce qui vous tracasse. De cette façon, vous vous défoulerez.

  • Ecrire sans s’arrêter

Ne vous préoccupez pas de la syntaxe, de l’orthographe, du sens de ce que vous écrivez, rien ne doit vous retenir. Vous devez libérer vos sentiments et laisser vos émotions s’envoler.

  • Essayez de relier les différents aspects de votre vie : travail, relations affectives, etc.

En décrivant avec des mots ce qui vous préoccupe dans chaque aspect de votre vie, vous serez en mesure de voir le lien entre ces préoccupations.

Les avantages de l’écriture thérapeutique

L’écriture vous apportera des avantages incontestables à bien des égards. Vous aurez le sentiment d’avoir fait ressortir quelque chose qui vous préoccupait, vous donnerez forme à ce quelque chose, vous essaierez de la comprendre et ensuite de la résoudre. Voici quelques avantages de l’écriture thérapeutique :

  • Stimuler votre créativité

L’écriture en soi est un acte créatif. Elle vous aide à mieux vous exprimer, à chercher de nouvelles solutions et idées, à imaginer et à rêver. Il n’y a que deux règles pour écrire : avoir quelque chose à dire et le dire.

  • Vous aide à gérer vos émotions

Lorsque vous écrivez, vous déversez toutes vos émotions sur un morceau de papier. Ne soyez pas surpris si vous avez envie de pleurer ou de rire en le faisant. Ce que vous envoyez avec vos lettres vous aide à gérer vos émotions et à apprendre à les vivre d’un autre point de vue.

  • Vous permet de vous connaître

Les choses que vous écrivez viennent de votre cœur, du plus profond de vous. Transformer ce que vous ressentez en mots vous permet de vous connaître, de connaître l’effet que les circonstances de la vie ont sur vous, de visualiser la colère et la frustration que vous ressentez, de donner un nom à ces émotions et de les regarder en face.

  • Vous permet de partager vos sentiments

Ce que vous écrivez peut rester intime ou être montré à d’autres personnes pour partager ce que vous ressentez et ce que vous avez vécu. Montrer votre texte aux autres vous permet d’obtenir d’autres points de vue et de l’empathie.

Techniques d’écriture thérapeutique

Pour commencer à utiliser l’écriture comme thérapie, il est essentiel que vous laissiez votre imagination s’envoler et que vous suiviez ces étapes simples. Et enfin, le conseil le plus important, écrivez votre histoire, donnez-lui une fin heureuse et vivez-la. Ecrire, c’est vivre, se connaître, être archéologue de soi-même. Si vous creusez à l’intérieur de vous-mêmes, vous trouverez tout.